20
05
2019

Pourquoi je passe autant de temps à la box ?

Dès que votre séance est réservée vous avez déjà hâte d’y être. Une fois la porte de la box poussée, vous entrez dans un monde où seul compte le CrossFit. Le travail, les problèmes, les excuses : plus rien n’a d’importance à part aller jusqu’au bout du wod, se faire plaisir et passer du bon temps avec les partenaires d’entrainement. Pourquoi vous ne voyiez pas le temps passer ? Voici la réponse à votre question !

 

Vous vous sentez comme à la maison

Dès qu’on arrive on a nos petites habitudes : aller voir le tableau, posez le sac souvent au même endroit, se placer à gauche vers le fond pour le skill parce qu’on y est bien. La musique, la recherche infinie du timer, les bétises de snatch: on s’y retrouverait les yeux fermés. Vous êtes comme chez vous et ne me dites pas le contraire, j’en ai vu faire pipi la porte ouverte.

Chaque visage est familier, y compris le vôtre

On se sent rassuré parce qu’on n’est pas le seul. On connait tout le monde et tout le monde nous connait également. On prend le temps de dire bonjour à nos partenaires, de prendre des nouvelles ou de finir la conversation commencée l’autre fois. Nous sommes dans notre bulle, ensembles, prêts à ne faire qu’une bouchée de l’entrainement.

Votre vie hors de la box n’existe plus

Les portables sont rangés, le dernier mail reçu sera lu plus tard. Quand on est à la box, on se concentre sur nous, sur nos efforts et on coupe tout le reste. Le travail, les mioches, la vaisselle ou que sais-je, on verra ça plus tard. Qu’est-ce que ça fait du bien de prendre un peu de temps pour soi, on prolongerait cela à l’infini si on pouvait non ?

L’apparence, on s’en fiche

Pas de miroir pour s’admirer, peu importe votre musculature ou votre niveau : on est tous accueilli et traité de la même façon. Personne ne porte de jugement sur l’autre et si l’on observe, c’est pour apprendre pas pour critiquer ! Ce n’est pas souvent qu’on peut être soi-même sans craindre les regards, sans qu’on soit mis en case à cause de notre situation familiale, de notre métier ou de notre expérience. On prend simplement chaque athlète comme il est.

Des grimaces et des cloques

Dans nos séances, on va au-delà de notre souffrance pour progresser. Cela nous permet de sortir de l’entrainement fiers et heureux d’avoir osé. On ne retient rien pendant le wod : on est vrais, on se révèle et qu’est-ce que ça nous fait se sentir bien ! Bon en vrai c’est scientifique, c’est l’endorphine mais c’est que c’est cool cette sensation.

La mauvaise humeur est proscrite

On est accueilli avec un grand sourire et les coachs ne tolèrent pas la mauvaise humeur. Le CrossFit est un sport intense certes, mais qui laisse place à beaucoup de moments de détente et de rigolade. C’est aussi l’endroit où les difficultés qu’elles soient mentales ou physiques sont observées avec un œil positif de sorte que nous ne nous trouvons jamais découragés ou ridicules, bien au contraire. Alors on a le sourire aux lèvres, quoiqu’il arrive.

On papote

Voici venu le temps de ranger le matériel, d’aller se changer, prendre sa douche. Encore un peu de temps pour soi que l’on prolonge, avec nos copains de wod. Assis sur une box, allongés par terre, en marchant ou sur le parking : on prolonge le temps avant de nous dire à demain.

Du changement

Et puis mince alors : j’y croyais pas sur la balance mais oui j’ai maigri un peu, je me sens plus fort, plus tonique. En comparant mes scores j’ai constaté mes progrès. Les changements opèrent, mon objectif se rapproche et se renouvelle alors pourquoi passer moins de temps à la box ?

 

 

très largement inspiré de cet article de wodnews :

https://www.wodnews.com/aimons-passer-tant-de-temps-a-box/10069?fbclid=IwAR0qiKsbD_v73Eu8OhwOj__O_1sVRDgy1tsiNZfkis2H44RUCEDF1Ljl0X0

Auteur: crossfitevreux

Suivez-nous

Contactez-nous

07 78 19 15 28
251 rue Nungesser et coli,
27930, Guichainville