L’EQUIPEMENT DU CROSSFITEUR

TRAVAILLER SON MENTAL
20 février 2020
Show all

L’EQUIPEMENT DU CROSSFITEUR

On est d’accord que faire du CrossFit c’est cool, mais faire du CrossFit bien équipé c’est encore mieux. Cet article n’est pas une initiation à l’achat, je vais simplement détailler les petites choses qui pourront t’être utiles dans ta pratique pour être plus à l’aise sur tes mouvements ou prévenir d’éventuelles blessures.

 

LES MANIQUES

Tu connais quelqu’un qui n’a jamais eu de cloque, de peau qui s’arrache ou de sang dans les mains suite à un wod plein de pull up ou de toes to bar ? Moi non, c’est pour ça que les maniques sont importantes. Elles vont vous permettre de protéger vos petites mimines tout en gardant un bon grip sur la barre. Pour les choisir, mieux vaut tester celles des copains car plusieurs choix sont possibles : il y a les maniques sans trou qui se posent simplement sur la main, les maniques avec deux / trois ou quatre doigts. A toi de voir lesquelles tu préfères ! Et si tu as les mains qui glissent alors dans ce cas, travaille ton grip plutôt que vider le seau de magnésie.

 

LES CHAUSSURES

Etre bien chaussé c’est important dans n’importe quel sport : cela va permettre d’avoir une meilleure posture et d’être plus à l’aise dans l’entraînement. Si tu cherches une paire de chaussure polyvalente pour le CrossFit, je t’oriente plutôt vers les metcon de chez Reebok ou les nano de chez Nike. Pas obligé de prendre les dernières sorties (bien qu’elles s’améliorent à mesure des collections) choisi surtout en fonction du confort que tu ressens en glissant ton pied dedans. On peut ajouter une paire de chaussures d’haltérophilie pour les mouvements lourds, les cleans et les sntachs car elles ont une talonnette rigide qui vous donnera de meilleurs appuis. Egalement des chaussures de running quand le soleil revient : une semelle un peu plus épaisse qui permet un meilleur contact au sol n’est jamais désagréable.

 

LES GENOUILLÈRES

Si tu as des problèmes de genoux suite à une ancienne blessure ou que tu ressens une petite faiblesse voir un manque de contrôle au niveau de cette articulation, pourquoi pas se diriger vers une paire de genouillères. Celles-ci vont tout simplement amener une sensation de serrage et donc de maintien au niveau du genoux ce qui va te permettre de le garder bien en place quoiqu’il arrive, d’apporter un peu de chaleur dans cette zone et pourquoi pas te rendre plus confiant. Attention à ne pas en abuser si tu n’as pas de problème particulier car, si tu prends l’habitude de l’avoir, ton genoux ne fera plus son travail de stabilité tout seul.

 

LA CEINTURE

On utilise souvent une ceinture de force lors de mouvements lourds. Elle est la bienvenue lors des squat, deadlift, cleans ou snatch car elle permet de maintenir la posture du dos et de renforcer la zone lombaire. Un peu comme la genouillère, elle permet de garder tout à sa place et de se sentir plus solide. Attention, la ceinture n’est pas magique : il est possible d’avoir un dos rond ou mal placé même avec une ceinture. C’est pourquoi essaie de ne pas la mettre systématiquement pour que tu puisses par toi-même ressentir les choses et travailler pour avoir un gainage lombaire suffisamment efficace. Pour la choisir, pense aux matières utilisées : celles en cuir seront plus rigides et apporteront un maintient plus soutenu mais ne sont pas moins efficaces que les autres. Penses a vérifier la taille mais aussi la largeur pour qu’elle se cale parfaitement dans le bas de ton dos.

 

LES PROTEGES-POIGNET

Là encore on est dans le même domaine que pour la genouillère ou la ceinture. Les protèges poignets ou bandes de poignet, comme tu veux, amènent une pression sur l’articulation qui lui apporte du maintien et permettent d’éviter les blessures. Ensuite il faut savoir les choisir : faites attention aux matières dans lesquelles ils sont fabriqués. Ils peuvent être plus ou moins épais et donc plus ou moins résistants selon ton intensité d’entraînement mais aussi souples ou rigides ce qui changera le maintien apporté. Pour l’attache, je conseille du velcro car c’est pratique et ça tient bien.

 

SI TU EN VEUX PLUS

S’il reste de la place dans ton sac, tu peux compléter ton kit du crossfiteur en ayant ton propre matériel. Il n’est pas rare à la box d’avoir des DU au tableau, des wod lestés ou un échauffement avec élastique et rouleau. Tu peux donc avoir ta propre speed rope pour pouvoir travailler à la maison (et surtout avoir ton réglage) mais aussi ton gilet lesté pour le prochain murph et même ton petit rouleau de massage pour ta récupération ou ton élastique pour bosser ta mobilité avant le cours.

 

Tout cela n’est qu’accessoire, certains diront qu’ils sont indispensables tandis que d’autres ne s’en servent jamais. Le plus important est de savoir quand les utiliser et surtout de ne pas en prendre l’habitude. Effectivement ils sont tous des plus en terme de maintien ou de confort mais pas des solutions magiques. Je préfère un athlète avec des lombaires solides, un grip fort et des poignets mobiles qu’un athlète tout équipé car le jour où ce dernier aura oublié ou n’aura pas le droit à son équipement il va le sentir passer.

error: Le contenu est protégé !!
NOUS APPELER
ITINÉRAIRE