S’ENTRAINER MALGRE LE CONFINEMENT

L’EQUIPEMENT DU CROSSFITEUR
20 mars 2020
CROSSFIT VS MUSCULATION
20 mai 2020
Show all

S’ENTRAINER MALGRE LE CONFINEMENT

Etre confiné chez soi ce n’est pas facile. On tourne vite en rond, on a envie de prendre l’air et de voir du monde : il y a de quoi devenir fou. C’est pourquoi il est important de mettre en place des habitudes afin d’avoir un rythme de vie normal et de ne pas faire n’importe quoi. Le CrossFit peut et devrait faire partie de votre planning afin de pouvoir lâcher prise, prendre du temps pour vous et agir pour votre santé. Alors, comment s’entraîner malgré le confinement ?

 

SE DONNER UNE HEURE D’ENTRAINEMENT

Pour rester motivé, il faut se fixer un horaire d’entrainement. Dans votre planning de la journée, dédiez une heure pour votre wod. Chaque jour le même créneau si cela est possible. Si vos horaires changent alors planifiez cela différemment mais gardez toujours cette idée de rendez-vous avec l’entraînement et avec vous même, comme ci vous aviez réservé votre wod à la box.

 

GARDER LE MEME VOLUME DE TRAVAIL QUE D’HABITUDE

N’en faites ni trop, ni pas assez. Essayez de vous entraîner autant que d’habitude. Si vous ne veniez à la box qu’une fois par semaine, ne vous entraîner pas tous les jours. Cela peut vous mettre en sur-entraînement et devenir plutôt négatif que positif. Si vous souhaitez vous entraîner plus que d’habitude, pas de soucis mais faites le progressivement. Ajoutez une séance par semaine puis une fois assimilée, ajoutez-en une nouvelle. Il faut que votre corps s’habitue !

 

SE METTRE EN CONDITION

L’heure de l’entraînement approche mais vous avez la flemme, je sais ça arrive à tout le monde. Tentez de trouver une routine post-entraînement. Une demi-heure avant : éteignez la télé ou l’ordinateur, mettez vous en tenue, préparez votre matériel, faites vous une petite playlist. Se mettre en condition est important car passer d’une activité à l’entraînement sans transition peut être difficile parfois. Avec votre routine, vous vous préparez à transpirer et vous ne pourrez que mieux vous entraîner.

 

PARTAGER

Une fois l’entraînement terminé n’hésitez pas à le partager avec les autres crossfiteurs. Cela vous permet d’échanger sur vos sensations, sur vos difficultés mais aussi de comparer vos scores et surtout de garder le lien. Partager également avec vos coachs, nous on est content de savoir si les wod de crise vous plaise et si vous leur avez rendu honneur.

 

NE PAS PERDRE CONFIANCE

Il y aura forcément des jours de coup de mou. Vous allez vous motiver mais vous ferez un wod un peu pourri, vous ne serez pas dedans et peut-être même que vous abandonnerez. Ce n’est pas grave, au contraire c’est même tout à fait normal ! Vous êtes tout seul, chez vous : ça change du contexte d’entrainement habituel. Normalement on est accompagné par les coachs, soutenue par les copains et poussé pendant le wod. Là on a déjà eu du mal à sortir du canapé alors bon. Prenez du temps pour vous, reprenez vous et ne vous prenez pas la tête ça va revenir. Ici encore, parlez-en à vos coachs et aux copains qui vous redonneront un petit coup de boost.

 

FAIRE UN EFFORT SUR LE RESTE

Faire du sport dans la journée c’est top mais si vous vous laissez aller le reste du temps c’est moins bien. Tant qu’à faire, prenez soin de vous autant que vous le pouvez : restez actif dans la journée, mangez bien, soignez votre corps. Vous êtes beaucoup à trouver le temps de cuisiner, c’est parfait. Faites vous du bien en évitant au maximum les trucs tout prêts ou les plats avec un tas de sucre ou de sel. Egalement, un bon moment sous la douche à se faire tout un tas de soin et tout le tintouin ça fait plaisir aussi. Et non, ça ne vaut pas que pour les filles !

error: Le contenu est protégé !!
NOUS APPELER
ITINÉRAIRE